AUMONERIE DES ARTISTES
Diocèse de Nice
ACCUEIL
MESSE DES ARTISTES
L'EGLISE ET LES ARTISTES
DOCUMENTATION
Albums des messes des artistes
La Fleur des Saints
08
La Fleur des Saints

Une exposition
de Jean-François Gaulthier
en l'église des Dominicains de Nice
Juillet-août 2013

Contact :

dominicain.net/
gaulthier.com/


I.         
LA FLEUR DES SAINTS

1.          Un livre de dévotion : le fleuron de la sainteté

2.          Des saints et des fleurs

3.          Le Marché aux Fleurs de Nice et ses églises

 

 

II.       JEAN-FRANCOIS GAULTHIER

1.               Biographie

2.               Expositions

3.               Expositions permanentes 


La Fleur des Saints - Exposition- Jean-François... par yvesmarielequin



I.         
LA FLEUR DES SAINTS

1.          Un livre de dévotion : le fleuron de la sainteté

On appelle « Fleur des saints » un livre de dévotion qui offre au lecteur une vie des saints pour chaque jour de l’année. Ce genre d’ouvrages était très répandu du XVIIéme au XIXème siècles. On en trouve la délicieuse évocation dans le théâtre de Molière : Dorine, servante, rapporte comment Orgon, entiché du faux dévot Tartuffe, s’indigne que quelqu’un ait  laissé un mouchoir parfumé dans une Fleur des saints, en guise de signet.

        Le traître, l’autre jour, nous rompit de ses mains

        Un mouchoir qu’il trouva dans une Fleur des saints,

        Disant que nous mêlions par un crime effroyable

        Avec la sainteté les parures du diable. (acte I, scène 2) 

2.          Des saints et des fleurs

Le peintre Jean-François Gaulthier prend « Fleur des Saints » au sens littéral en retrouvant la grande tradition de la peinture religieuse catholique qui est à la fois une offrande, un hommage, une expression de la foi mêlée de tout ce qui fait la vie. Je dis « sens littéral » car dans cette « Fleur des Saints », les saints et les fleurs se mêlent au bonheur de peindre, mais sans jamais se départir de la symbolique traditionnelle (le lys de saint Dominique, les roses de la Vierge Marie et de sainte Rita, …) ni du réalisme des représentations florales (Jean-François Gaulthier est biologiste et peint ses fleurs en en respectant le moindre détail).

3.          Le marché aux fleurs et ses églises

Nice est une ville de production de fleurs depuis le 18ème siècle. Au 20ème siècle, on compte près de 2000 exploitants sur les collines de la ville. La rue Saint François de Paule est le lieu du premier marché aux fleurs de gros au monde. Ce marché s’est déplacé Cours Saleya et est devenu vers 1965 un marché de détail.

En plus de la chapelle dite « Sainte Rita », et de celles des confréries, l’église du marché aux fleurs est donc historiquement et tout naturellement l’église Saint François de Paule, là même où se tient l’exposition « La Fleur des Saints ». Cette exposition célèbre donc l’histoire de Nice, ses traditions (le costume de la niçoise est celui de la bouquetière), son attachement à son patrimoine religieux.

Église donnant sur la rue la plus passante de Nice, s’ouvrant chaque jour à des centaines de visiteurs, elle célèbre ce cœur toujours vivant de la cité à travers une exposition d’été. Elle a été préparée par Jean-François Gaulthier, un amoureux de Nice, un ami des fleurs, un croyant, et avant tout un peintre, imprégné de cette grande tradition des arts qui croit que la beauté touche au cœur.

II. JEAN-FRANCOIS GAULTHIER

1.          Biographie

Peintre d’origine bretonne, né en 1971, est exposé en galerie dès l’âge de 18 ans. J.F. Gaulthier travaille au début au pastel. Il étudie la composition et la couleur des grands maîtres du 18e et du 19e siècle.

Plus tard, passant à la peinture à l’huile, il garde cette palette de tons nuancés, cette lumière et cette légèreté qui lui sont désormais propres.

J.F Gaulthier participe régulièrement à des salons et a été exposé en galerie notamment à Cannes et Monaco.

Installé depuis 8 ans à Nice, il a ouvert en 2003 son atelier dans la vieille ville.

En 2007, il s'installe à Saint-Paul-de-Vence.

Apprécié aussi bien pour sa peinture de fleurs, ses natures mortes que pour les époques dans lesquelles il nous transporte, J.F Gaulthier est présent dans de nombreuses collections privées: France, Principauté de Monaco, Italie, Grande-Bretagne, Belgique, Etats-Unis, Japon.

Collection privée de S.A.S. le Prince Albert II.

Collection privée Guy Heytens - Monaco.

Collection publique : Centre Universitaire de la Méditerranée - Nice.

2.          Expositions

- 1987 : Première exposition.

- 1988 – 1994 : Expositions d’été (Plérin 22).

- 1999 : Beaulieu-sur-Mer (06).

- 2000 : Beausoleil – Salon "Aigle de Nice" - Casino de Grasse.

- 2001 : Chapelle de Beaulieu-sur-Mer – Docks Marseille – Salon des Beaux Arts Toulon.

- 2002 : Salon MC’Art Monaco – Cassis.

- 2003 : Citadelle de Villefranche-sur-Mer - Salon Sporting d’hiver à Monaco.

- 2004 : Salon d'Art Contemporain - Bastille-Paris.

- 2005 : Bibliothèque Nucéra - Nice.

- 2006 : Salon des Bouquets - Monaco.

3.          Expositions permanentes

- 1989 – 1992 : Galerie du chapitre - Rennes.

- 1996 – 1998 : Galerie Victoria – Cannes.

- 2000 – 2002 : Galerie Guy Heytens – Monaco – Hôtel Negresco – Nice.

- 2010 : Mai : Exposition lors du 43ème Concours des Bouquets de Monaco

        (Jardins du Casino)

- 2010 : Juin : 1er Prix "Villa Ephrussi-Rothschild" lors du 3ème concours de peinture.

- 2011 : Mai : Salon des Bouquets de Monaco, dans les jardins du Casino,

        Salon en l'honneur de la Princesse Charlène.

- 2011 : Mai : Salon de la Rose, lancement de la rose Fragonard,

        à la Villa Rothschild, Saint Jean-Cap-Ferrat.

- 2011 : Octobre : Salon Regards sur les Arts, Collégiale de Lamballe.

- 2012 : Ouverture de l'atelier à Saint Paul-de-Vence.